Abreuvoir en montagne

Lorsque les bêtes sont en estive, l'alimentation en eau est plus que nécessaire : elle est primordiale. Or, les ruisseaux ne sont pas toujours présents ; c'est pourquoi l'eau de source et l'eau de pluie s'avèrent précieuses.

Cette eau est soigneusement récupérée puis stockée dans des abreuvoirs ("tos" en béarnais). Ceux-ci peuvent être en pierres soigneusement assemblées entre elles  ou en bois (généralement un tronc de sapin évidé).

Les "tos" peuvent mesurer plusieurs mètres de long, ce qui permet à plusieurs animaux de boire ensemble. Il peut y en avoir deux, ou trois, côte à côte qui parfois se déversent les uns dans les autres.

Lorsque les sources ou les ruisseaux sont rares, c'est l'eau de ruissellement qui est récupérée grâce à des rochers creusés de façon ingénieuse.

Bien plus rarement, on trouve encore un puits creusé dans le sol (ex : Jaout).

Aujourd'hui, avec le développement des pistes pastorales et, aussi, l'usage de l'hélicoptère, les vieux abreuvoirs sont remplacés par des ouvrages en ciment.

Abreuvoir vers le Merdanson

press to zoom

Abreuvoir au Gourzy

press to zoom

Abreuvoir à Jaout

press to zoom

Abreuvoir à Aspeigt

press to zoom

Abreuvoir à Listo

press to zoom

Abreuvoir au Bénou

press to zoom