Abreuvoir en montagne

Lorsque les bêtes sont en estive, l'alimentation en eau est plus que nécessaire : elle est primordiale. Or, les ruisseaux ne sont pas toujours présents ; c'est pourquoi l'eau de source et l'eau de pluie s'avèrent précieuses.

Cette eau est soigneusement récupérée puis stockée dans des abreuvoirs ("tos" en béarnais). Ceux-ci peuvent être en pierres soigneusement assemblées entre elles  ou en bois (généralement un tronc de sapin évidé).

Les "tos" peuvent mesurer plusieurs mètres de long, ce qui permet à plusieurs animaux de boire ensemble. Il peut y en avoir deux, ou trois, côte à côte qui parfois se déversent les uns dans les autres.

Lorsque les sources ou les ruisseaux sont rares, c'est l'eau de ruissellement qui est récupérée grâce à des rochers creusés de façon ingénieuse.

Bien plus rarement, on trouve encore un puits creusé dans le sol (ex : Jaout).

Aujourd'hui, avec le développement des pistes pastorales et, aussi, l'usage de l'hélicoptère, les vieux abreuvoirs sont remplacés par des ouvrages en ciment.

2018-Les Amis du Musée d'Ossau.

Toute copie est autorisée à condition d'en mentionner l'origine.