La chapelle de Gabas :

 

La chapelle de Gabas fut fondée en 1121 selon les vœux de Gaston IV vicomte de Béarn.

Elle est consacrée la même année par Arnaud d'Araux évêque d'Oloron.

Au confluent des chemins de Saint Jacques traversant les Vallées d'Ossau et d'Aspe c'est le seul vestige restant du complexe  Hôpital de la Miséricorde qui était tenu par les moines de Saint Augustin de Candanchu.

Le bâtiment se compose d'une abside romane ,d'une courte nef avec de gros piliers soutenant une voûte, vitraux aux motifs modernes : coquille, bâton, gourde du pèlerin, colombe et symbole  de la Trinité.

Historique :

Dépendance de l’Hôpital de Sainte Christine fondé en 1121, la commanderie de Gabas bâtie en même temps ou très peu après la maison mère, n'était qu'un modeste relais du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.

Outre l'oratoire, aujourd'hui chapelle de Gabas, elle ne comprenait qu'une salle commune et trois chambres avec sans doute quelques dépendances. La commanderie, tenue depuis sa fondation par les Augustins, passe aux Dominicains en 1601 après avoir été abandonnée depuis les guerres de Religion jusque vers 1595, puis aux Barnabites en 1645.

Pendant la Révolution, elle sert de dépôt de fourrage. Le curé de Laruns la ré-ouvre en 1815 tandis que la commanderie est transformée en auberge.

Un porche abrite un escalier qui descend vers la chapelle de montagne qui se termine en hémicycle. L'appareil de moellons est à dominante granitique. Le chevet utilise un grès rougeâtre. A l’intérieur, le voutement est conçu comme une croisée d’ogives de forte section rectangulaire mais sans doubleaux ni formerets, sauf les arcs de décharge qui encadrent une ébauche de cul de four sur l'abside.

Cette Chapelle est inscrite aux Monuments Historiques par arrêté du 9 mai 1957.

Sources : Pyrénées Béarnaises et Culture. gouv . M. Hélène Capdeville.

2018 - AAMO - Les avis, interprétations et opinions sont sous la responsabilité de leur auteur, dont le nom est mentionné au bas de l'article.

2018-Les Amis du Musée d'Ossau.

Toute copie est autorisée à condition d'en mentionner l'origine.